Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Gay, gay, marions-les...

Article publié

Gay, gay, marions-les...

samedi 20 octobre 2012, par :

Branle bas de combat à propos du mariage civil entre deux personnes de même sexe à inscrire comme contrat légal dans la Loi - de quoi les Eglises s’occupent-elles ??
Ah cette brave République laïque qui, connaissant bien ses ouailles, leur laisse quelques miettes de parole n’ignorant pas qu’elles abonderont dans le sens de la pensée proprèète de sa majorité !

Branle bas de combat à propos du mariage civil entre deux personnes de même sexe à inscrire comme contrat légal dans la Loi - de quoi les Eglises s’occupent-elles ??
Ah cette brave République laïque qui, connaissant bien ses ouailles, leur laisse quelques miettes de parole n’ignorant pas qu’elles abonderont dans le sens de la pensée proprèète de sa majorité !
Mais que diable… ces nantis qui causent de la misère pour se donner bonne conscience, ces ( soit disant…) hétérosexuels bon père de famille qui débattent d’un projet social juridique qui ne les concerne pas, tous ces gens qui ont besoin de bavasser sur tout, de pécorer de ci de là, d’avoir des idées absolues sur tout et rien, tout cela pour paraître, pour se donner de l’importance ou pour défendre la tranquillité de leur médiocre condition existentielle - tous ces faux croyants qui vocifèrent au nom de Dieu sans conscience de blasphémer, tous ces « braves gens « bien dans le moule mais qu’on croise au détour du premier chemin de la voyoucratie de la perversion, ces intellectuels qui croient faire partie de l’échelle sociale alors qu’ils ne sont pas même sur l’escabeau - tous ces gens dominateurs de l’existence des autres, castrateurs de la paroles sont épuisants - comme si la terre leur appartenait comme si l’organisation humaine était leur propriété - moi je vous le dis rendons la parole aux concernés à propos de cette question comme pour tout - et de rajouter que tous ces réfractaires au mariage gay pour ne pas dire à l’homosexualité ce n ‘est pas clair du tout - moi je vous le dit ce n’est pas clair du tout dans leur identité sexuelle ! trop belle l’occasion de vider leur fiel sur l’homosexualité - ce truc qui les dégoutte - mais sur lequel ils sont incapables de jeter le pierre parce que .. à un moment ou un autre de leur vie.. allez… on sait bien qu’on a tous ses faiblesses ! Évidemment qu’il est indéniable que le brave homme, l’honnête femme qui n’a vraiment rien à se reprocher - rien à refouler s‘en contrefiche que les gays se marient et ne passe pas son temps à tirader sur le sujet .
Il y a quelque chose de très louche dans ce déferlement d’opposition à l’union homosexuelle qui ressemble beaucoup à tous ceux qu’on voit promener leur chien la nuit tombée dans les rues sombres culpabilisatrices. Si les Femmes et les Hommes de même sexe s’aiment c’est que leur destin est ainsi. Aussi que les autres cessent de venir les renifler - il n’a pas suffit que les blancs fassent la Loi des noirs que les riches oppriment les humbles…. - il faut aussi que les hétérosexuels fassent la loi des homosexuels - et puis quoi encore ?
De quoi je me mêle ! Le mariage une femme - un homme grande référence ! Ben voyons : la moitié se transforme en divorce dans les trois ans et un tiers restant deviennent un véritable cauchemar de soumission pour l’un ou l’autre - elle est belle la référence endimanchée du mariage hétérosexuel - les enfants ? Demandons leur ce qu’ils pensent de leur bons parents père mère - vous serez édifié - et par là même demandez donc à tous les enfants élevés par un couple homosexuel ( parce que j’espère que vous ne découvrez pas l’eau chaude ! Il y a depuis belle lurette des milliers de couple gays qui élèvent les enfants de l’un ou de l’autre ou des deux … ).
Allez allez à chacun ses affaires et les vaches seront bien gardées ! et laissons le champs libre aux libertés !

  • #1 Le 20 octobre 2012 à 21:01, par Richard Bennahmias

    Faudrait quand même que nous arrêtions de nous poser en victimes.
    Je dis nous, parce que j’en suis, comme ils disent.
    Si j’ai bien compris ce que disent les sondages, une grande majorité de français, dont le % excède et de loin la proportion admise d’homosexuels et de lesbiennes, semble plutôt favorable à la chose.
    Et pour un certain nombre d’autres, relativement minoritaire, cette bienveillance est une vraie catastrophe, le signe que le ciel a déjà commencé à nous tomber sur la tête.
    Catastrophe bien plus grande encore, parce que cela semble démentir tous leurs apocalyptiques pronostics (non exempts d’une certaine forme de jouissance morbide chez les plus millénaristes d’entre eux, parce que la fin de ce monde par principe pervers, ils n’attendent que ça), la terre continue de tourner autour du soleil.
    Ils aimeraient bien convaincre cette bienveillante majorité que tout ça va amplifier le réchauffement climatique, mais ça dépasse hélas le champ de leurs compétences.
    Mais entre nous : je ne peux que constater combien il est difficile d’échapper au modèle actif/passif dans notre manière de décrire les relations sexuelles entre hommes. Le mariage homme/femme, ça reste quand même une référence !


  • #2 Le 29 octobre 2012 à 16:44

    Monsieur Lavignotte,
    En profitant d’un site qui se dit "chrétien" vous « vociférez » et vous « videz votre fiel » sur les chrétiens en les assimilant à des nantis, à des gens qui ont besoin de bavasser sur tout, de pécorer de ci de là, etc..
    La France est à l’heure des bobos. Et certains, comme vous, ont surtout peur de ne pas être à la dernière mode, populaires, aimés pour leur modernisme et leur largeur d’esprit. De ne pas être conformistes, en un mot. Votre position - en admettant qu’elle soit chrétienne (chose dont je doute fortement) – revient, par exemple, à justifier la polygamie cachée des musulmans salafistes en France, puisqu’ils considèrent comme épouses les femmes qu’ils épousent seulement religieusement en + de la femme épousée à la mairie aussi.
    Dans ce pays, nous sommes en pleine confusion intellectuelle, éthique, spirituelle.
    Le mariage civil homo et la bénédiction que certains chrétiens voudraient lui donner , n’a pas de sens (sans compter que cela peut concerner au plus 1 % de la population).
    Les vrais homosexuels des deux sexes sont rares (et souvent trop sérieux pour se ridiculiser en deux avec une célébration en mairie).
    Par contre la pratique homo se développe, par mode, indifférentisme moral, facilité, traumatismes vécus, etc..
    Les vrais homophobes, ce sont ceux qui veulent que les homos puissent se marier.
    Si la loi passe, il faudra expliquer à nos concitoyens musulmans pourquoi ils peuvent épouser un homme mais pas deux femmes. Vous pouvez commencer à vous exercer...


  • #3 Le 29 octobre 2012 à 16:47, par Alberto NANI

    Errata corrige : mon commentaire est adressé à M VINSONNEAU


  • #4 Le 30 octobre 2012 à 09:02, par Philippe Vinsonneau

    très cher Alberto NANI
    ô combien je compatis à vos inquiétudes mais soyez rassuré vous ne serez pas obligé de vous marier car il n’y aura aucun caractère obligatoire dans la Loi.
    hélas oui il faut bien de temps en temps - sur un site chrétien comme vous dites - rappeler à ceux qui l’on un peu oublié que Dieu aime chacun avec ses différences au point que Jésus Christ Lui même fut le pronobus ( témoin de mariage ) de Saint Serge et de Saint Bacchus… comme quoi l’affaire n’est pas nouvelle !
    Philippe Vinsonneau


  • #5 Le 24 novembre 2012 à 14:16, par Roque

    Un flot de défiance et d’invectives à l’égard des chrétiens pour terminer par une pirouette. Tu crois donc à la toute puissance de ton verbe Philippe ? Amuse toi bien à saccager, démollir et dévorer ce que tu voudras des Eglises ou de tes fantasmes. Personne ne croit à ton amour des chrétiens, de Christ ou de Dieu !


  • #6 Le 24 novembre 2012 à 14:25, par Philippe Vinsonneau

    à Eric M dit ROQUE : si " personne " c’est vous
    je ne suis pas très inquiet
    cordialement
    PH.V.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts