Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Lettre ouverte aux signataires de la pétition de Denis Tillinac

Article publié

Lettre ouverte aux signataires de la pétition de Denis Tillinac

lundi 27 juillet 2015, par :

Lettre ouverte aux signataires de la pétition de Denis Tillinac quant à l’ouverture d’Églises désaffectées au culte Musulman

Que les Églises ne soient plus bondées ne signifie pas pour autant que les uns les autres aient moins Foi en Dieu, mais sans doute que les Chrétiens Catholiques d’Occident ne se rassemblent plus autant, privilégiant sans doute une relation individuelle avec Dieu, cependant ils se mobilisent et œuvrent bien davantage qu’autrefois contre les injustices sociales. Parions que cette « Foi de Charbonnier « dont furent tant empreints les siècles passés a quitté les Catholiques pour laisser s’ouvrir davantage leurs cœurs à Dieu, et ainsi n’ont-ils plus utilité à toutes ces bondieuseries, statues et autres organisations hiérarchiques dont on sait le pourquoi du comment à ses origines.
Ainsi ont-ils enfin tiré leçon de :
- Quand tu pries, retire-toi au fond de ta maison, Mathieu 6.5
Deviendraient-ils protestants ?? ( boutade )
Aussi que certains d’entre eux s’insurgent ces temps-ci contre l’ouverture d’Églises, inoccupées voire désaffectés, au Culte Musulman, serait peut-être qu’ils auraient oubliés que l’Église est devenue moins une Institution qu’une Communauté de croyants désormais élevés au point de pratiquer au quotidien dans la rue, dans le quartier, davantage que ponctuellement dans un bâtiment qui n’en reste pas moins une construction pierreuse , tout au plus une œuvre d’art parce que leurs bâtisseurs y ont malgré tout mis autant leur énergie leur compétence que leur Foi en Dieu. Et ils devraient s’en réjouir ceux là même signataires dont on ne sait trop de quel brûlot douteux, offrir leurs bâtiments avec fraternité à nos frères Musulmans plutôt que de s’arracher les cheveux et grincer des dents. Rien qu’à Bordeaux je sais une Église transformée en cinéma, une autre en garage automobile, une en hall d’exposition d’art, l’autre en appartement loft, même le premier de nos Temples désaffecté est utilisé comme dépôt pour le matériel de la voirie, et il en est de même partout ailleurs sans que cela n’ait offusqué aucun de ces signataires là. A moins que de vilaines pensées n’aient gangrené leurs Âmes au point de ne pas tolérer le chemin que chacun peut prendre pour vivre sa Foi ou de supposer que tous les Croyants ne seraient pas - mêmes enfants de Dieu Unique -, ou bien seraient-ils revanchards à la violence de quelques guerriers Infidèles qui au Nom d’Allah blasphèment contre tous ceux qui ne s’agenouillent pas devant leur malignité ? Tout cela n’est pas clair - cette pétition est bien obscure… Christ avait-il besoin de belles Églises ? Assurément Il ressentirait une grande fierté à savoir que les peuples - tous les peuples vivent le partage dans Sa maison.
Cependant abandonner totalement les maisons de nos Communautés de Foi seraient donner du grain à moudre à cette individualisme malsain dopé de compétitivité qui a troqué son âme contre un veau d’or. Je garde bien en mémoire, moi qui franchit rarement les portes du Temple, cette exhortation récente d’une Pasteur - ainsi, alors que vous n’avez pas contribué à la Paroisse vous voudriez qu’à votre dernier jour elle soit auprès de vous… -
Porter notre Communauté dans la rue ? Je me souviens de mon enfance où les beaux jours venus le culte du dimanche était pratiqué chez les uns ou les autres à tour de rôle, pourtant nous n’étions plus au temps du Désert… mais il y avait ce je ne sais trop quoi de moins solennel qu’un grand édifice. Ainsi puissent les signataires de la pétition de Denis Tillinac entendre que leur revendication est bien piètre et que Dieu est partout.

  • #1 Le 28 juillet 2015 à 10:07, par Louis Charles

    Lettre ouverte d’un des signataires de la pétition de Denis Tillinac

    J’ai signé ce que vous appelez un "brûlot douteux" et je ne me reconnais pas dans vos insinuations fielleuses.

    Je cite : "A moins que de vilaines pensées n’aient gangrené leurs Âmes au point de ne pas tolérer le chemin que chacun peut prendre pour vivre sa Foi ou de supposer que tous les Croyants ne seraient pas - mêmes enfants de Dieu Unique -, ou bien seraient-ils revanchards à la violence de quelques guerriers Infidèles qui au Nom d’Allah blasphèment contre tous ceux qui ne s’agenouillent pas devant leur malignité ? Tout cela n’est pas clair - cette pétition est bien obscure… "

    Je me garderai bien d’utiliser le même procédé que vous en enrôlant le Christ derrière ma bannière : "Assurément Il ressentirait une grande fierté à savoir que les peuples - tous les peuples vivent le partage dans Sa maison".

    Je me contenterais de vous faire observer que, si vous avez le droit de ne pas être d’accord avec la pétition de Denis Tillinac, ceux qui l’ont signée ont également le droit de ne pas être d’accord avec vous sans se faire insulter ou diffamer.

    Vous attribuez aux signataires de cette pétition une intolérance que vous mettez vous-même en pratique.

    La tolérance et le respect ça vaut aussi et surtout pour ceux avec lesquels on n’est pas d’accord.

    Le mieux pour convaincre quelqu’un et le rallier à son point de vue c’est d’argumenter avec lui et non de lui éructer son mépris à la gueule.

    Sans compter que ça évite de se retrouver dans la position du pharisien de l’évangile qui dit à Dieu : "Je te remercie Seigneur car moi je ne suis pas comme ce publicain ...."



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts