Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Communes théologiques > Communes de Paris > Prise de position Paris Sud

Article publié

Mariage pour tous

Prise de position Paris Sud

dimanche 7 avril 2013

Prise de position de la Commune du sud parisien

La Commune Théologique du Sud Parisien forte de 20 membres actifs :
1° / Reconnait l’importance et la légitimité de la lutte que la Coordination nationale du Christianisme Social mène contre l’homophobie, encore trop souvent exprimée dans la société. Nous reconnaissons ne pas avoir réagi dans le délai demandé à la consultation organisée par la Coordination nationale, y compris pour exprimer un refus d’y participer collectivement. Pour autant, des avis divergents ont été relevés au sein de notre Commune sur :
- le déséquilibre entre la proposition "pour" et la proposition "contre" du texte dit de « Commune parole » intitulé "Mariage pour tous : honorer notre diversité, faire avancer la justice". - les positions dont certains ont compris qu’elles auraient pu être prises au nom du Christianisme Social tout entier,
- la forme de la consultation organisée par la Coordination nationale dès le 10 décembre 2012 - limites des communications par mail ou par réponses (et surtout absence de réponse) sur le site.
2°/ Est cependant unanime pour dire que le Christianisme Social a sans doute mieux à faire qu’à se focaliser sur le débat du mariage pour tous, imposé par l’actualité médiatique. Nous n’imaginons pas arriver à une vision commune, ou même majoritaire, au sein de notre Commune Théologique, à moins peut-être d’une réflexion approfondie, qui demanderait beaucoup de temps. Nous exprimons ici notre souhait de ne pas modifier l’agenda 2013 de nos travaux. Ceux d’entre nous qui veulent exprimer une position personnelle au niveau de la Coordination nationale du Christianisme Social sont invités à le faire, en précisant qu’ils s’expriment seulement en leur nom propre. Nous comptons sur la Coordination nationale pour accueillir leur point de vue et en assurer la diffusion au sein du mouvement.

Texte retenu à la majorité, suite à un débat interne le 24 mars et consultations par mail du 25 mars au 5 avril 2013.

Pour 20 membres appelés à donner leur accord : 12 "pour", 1"contre", 1 abstention exprimée, 6 sans réponse. Les "pour" sont majoritaires rapportés au nombre de membres de notre Commune
et très largement majoritaires chez les exprimés.

  • #1 Le 8 avril 2013 à 09:30, par Patrick RODEL

    A titre personnel et en tant que catho engagé dans le groupe bordelais du christianisme social, j’aime bien ce texte qui met en avant un argument que je trouve assez juste : je ne trouve pas ce débat prioritaire. Je suis partisan de la reconnaissance des droits des familles
    homoparentales - ce qui aurait pu se faire sans avoir recours à ce slogan bien maladroit de "mariage pour tous." Je suis favorable à l’adoption simple et opposé à la GPA.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts