Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Notre Père et les autres

Article publié

Notre Père et les autres

dimanche 27 octobre 2013, par :

Après son application le 29 décembre 1965, aux Catholiques, et le fait que le 4 janvier 1966, les catholiques, orthodoxes et réformés, adopte ce texte dans un esprit d’unité des chrétiens. Le "Notre Père" vient d’être changé dans la future version approuvée par l’église catholique.

Nous avons tous lu les articles de cette semaine sur le « Ne nous soumets pas à la tentation » qui devient « Ne nous laisse pas entrer en tentation »

Déjà en 2005, cette unité ,vis à vis du Notre Père,en ce qui concerne les orthodoxes, était écornée, la formule était devenue pour eux « Ne nous laisse pas entrer dans l’épreuve ».

Il faut remarquer que les catholiques gardent le mot « tentation », qui pour moi fait bien sur écho au péché originel(Genèse 3), et aux tentations du Christ dans le désert(Mc 1, 12-13 ; Mt 4, 1-11 et Lc 4, 1-13), alors que orthodoxes sont allés chercher un mot moins connoté bibliquement.

Pour en revenir à ce changement, je trouve l’avancée assez bénéfique en effet le côté inexorable à cette soumission dans l’ancienne formulation, pouvait faire croire que cette soumission était bénéfique, et qu’elle était quoi qu’il arrive inévitable, on retrouve le doloris qui peut être présent chez une minorité de catholiques.

La nouvelle formulation, est pour moi beaucoup plus ouverte déjà c’est grâce à Dieu qu’on peut éviter d’entre en tentation mais l’humain a beaucoup plus de libre arbitre, c’est assez fort pour moi.

La question va maintenant se poser, quid de l’œcuménisme la dedans, même si je trouve un peu cette rupture de formulation un peu cavalier par nos amis catholiques, j’espère que nos amis protestants vont rejoindre cette formulation qui je trouve est plus adéquat à notre réalité de nos jours.

Bien sur ce n’est que mon avis bien sur, je suis loin d’être un théologien, pasteur renommé. Je ne suis qu’un fidèle de Dieu qui essaye de comprendre le monde avec les moyens du bord.

  • #1 Le 28 octobre 2013 à 12:39, par GADEN

    Le changement n’est pas pour demain )- ;
    peut-être par soucis de concertation avec les autres Eglises (?)
    ci-dessous la mise au point de Mgr Podvin, porte parole de la CEF.

    J’en profite pour signaler qu’en créole haïtien, nous disons depuis longtemps "pa kite nou pran nan pièj" (ne nous laisse pas tomber dans le piège de la tentation)...

    PARIS, 15 octobre 2013 (Zenit.org) - Depuis plusieurs jours, est médiatisée l’information selon laquelle la prière du Notre Père changerait « immédiatement » dans la pratique des croyants. Apportons les précisions suivantes :
    Il y a 17 ans, les conférences épiscopales francophones ont demandé de mettre en chantier une traduction intégrale de la Bible à usage liturgique. En effet, au lendemain du Concile, seuls les textes utilisés pour la Messe et les sacrements ont été traduits en français. Cette traduction post conciliaire méritait aussi une révision. La traduction, à paraître le 22 novembre prochain, est cette version intégrale et révisée. Parmi les modifications remarquables figure cette demande du Notre Père : « Et ne nous laisse pas entrer en tentation » qui remplace « Ne nous soumets pas à la tentation ». Rien ne change actuellement pour la prière du Notre Père, y compris à la Messe. Un changement pourra intervenir dans quelques années lorsqu’entrera en vigueur la nouvelle traduction du Missel Romain, qui est encore en chantier.
    Comme l’écrivait Saint Jacques : « Que nul, quand il est tenté, ne dise que sa tentation vient de Dieu ». Communier à la prière du Christ de cette manière réjouira donc les croyants... le moment venu.
    L’intérêt journalistique pour le Notre Père est positivement révélateur du sens populaire de la principale prière des chrétiens. Mais la pendule des rédactions est un peu en avance sur celle des églises !
    Mgr Bernard Podvin
    Porte-parole des évêques de France



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts