Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Débat à l’UÉPAL sur la « bénédiction pour tous »

Article publié

Vers une commune strasbourgeoise ?

Débat à l’UÉPAL sur la « bénédiction pour tous »

mercredi 5 février 2014, par :

Le 22 janvier dernier, l’UÉPAL (Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine) a publié un texte, qui se veut prolégomènes à un débat la sur bénédiction de couples mariés de même sexe, avant que l’Union ne rende une décision définitive lors de son Assemblée, en juin. L’auteur de cet article propose qu’une commune strasbourgeoise du Mouvement du christianisme social se mette en place qui aurait comme première action de rendre à la présidence de l’UÉPAL un consensus différencié, sur le modèle de celui proposé par le Mouvement entier lors du débat parlementaire.

Le 22 janvier dernier, l’UÉPAL (Union des églises protestantes d’Alsace et de Lorraine) a publié sur son site web un Document préparatoire au débat portant sur la bénédiction des couples mariés de même sexe, rédigé par B. Schaller et K. Lehmkühler. Cette publication est accompagnée d’une lettre, demandant de « retourner à la présidence de l’UEPAL les remarques et prises de positions que vos échanges susciteront ».

Depuis que je suis allé au CA du Mouvement, j’ai envie que se mette en place sur Strasbourg une commune théologique. Je suis absolument convaincu qu’il y a assez des forces vives dans le coin pour qu’une commune forte et active se mette en place, ne serait-ce qu’à cause de la présence de la faculté de théologie protestante. En voyant la demande de la présidence de mettre en place un débat, initiative qu’il faut saluer, je me suis dit que l’occasion était parfaite pour lancer le processus.

Prenant exemple sur la réussite du « consensus différencié » publié par le Mouvement lors du débat parlementaire, je propose que la future commune strasbourgeoise rende à la présidence de l’UÉPAL un nouveau consensus différencié sur ce nouveau sujet. La date limite pour rendre des avis est fixée au 30 avril, ce qui nous laisse moins de trois mois pour rendre un tel document, ce qui est court mais, je crois, tout à fait faisable.

Si vous êtes en Alsace ou en Moselle et que vous êtes intéressé par ce projet, que vous soyez favorable ou opposé à la bénédiction par des pasteurs de l’UÉPAL de mariages de personnes de même sexe (rappelons qu’en bonne théologie protestante, l’Église ne marie pas, ce rôle étant laissé à l’État), contactez-moi au plus vite, sur e.wald@unistra.fr. Ma proposition n’est qu’une proposition, et chaque modalité est bien entendu discutable.

À bientôt sur Strasbourg ou sur le net !

Documents joints

  • #1 Le 24 octobre 2014 à 04:39, par brianna3041

    L’absence de contribution financi re se caractérise d s lors, soit comme une exclusion l’activité d’assurance lors d’une demande d’inscription, soit comme une déchéance l’activité d’assurance lors d’une demande de renouvellement. Le régime punitif est également applicable l’égard des personnes morales. C’est bien ce qui unit droit au respect de la vie privée et droit au respect du secret médical, qui trouvent tous deux leur sanction dans le chapitre du Code pénal réservé aux atteintes la personnalité. Pouvoirs de sanction et recours, préf. PS : assurance dommages ouvrage. 171 Deuxi me jurisprudence. 111-1 du Code de la mutualité(188). 132-7 n’interdisent pas aux parties de fixer le point de départ de deux ans une date postérieure, celle de la conclusion du contrat.



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts