Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > La corruption et le lien social

Article publié

Journée biblique du Christianisme social

La corruption et le lien social

mercredi 3 septembre 2014, par :

Une journée de réflexion et d’échanges articulant problématiques politiques et textes bibliques et accompagnée par François VOUGA Samedi 18 octobre 2014 à Paris à l’initiative de la Commune du Christianisme social du sud parisien.

Programme de la journée :

Accueil à partir de 9h00

9h30 – 10h00 — Introduction à la journée —
• Pourquoi avoir choisi le thème de la corruption ? (Jacques-Frédéric Josserand)
• Le thème et l’architecture dramatique de la journée (François Vouga)

10h00 – 10h30 – Fable 1 – Corrompre l’argent pour créer la reconnaissance
– L’homme qui était riche – Apocalypse 8,1-12 (François Vouga)

10h30 – 11h00 — Typologies de la corruption — (Annick Jacq)
• Les définitions : politique, économique, sociale, interpersonnelle et personnelle
• Les paramètres des définitions données : les présupposés et les non-dits
• Proposition de définition

11h00 – 11h30 — Pause —

11h30 – 12h00 – Fable 2 – Corrompre la rétribution pour créer la justice
– L’homme qui se leva tôt pour embaucher – Matthieu 20,1-16 (François Vouga)

12h00 – 12h30 — Pour une claire définition de la corruption dans ses variantes culturelles : le don perverti — (Philippe Kabongo Mbaya)
• La confusion des personnes : vendre à qui l’on donne et donner à qui l’on vend
• La confusion des choses : vendre ce que l’on donne et donner ce que l’on vend
• La confusion des lieux : utiliser le public pour le privé et le privé pour le public
• La confusion des gestes : mélanger échange commercial ou contractuel et gratuité

12h30 – 14h00 Repas sur place (à disposition : sandwichs, salades, fruits, café... – Libre participation)

14h00 – 14h30 — Corruption et démocratie — (Bernard Piettre)
• Les causes politiques de la corruption
• La perte d’autorité des institutions face à la corruption
• Le double langage des pouvoirs démocratiques face à la corruption : luttes et complicités
• La perte d’autorité des autorités traditionnelles et de la parole

14h30 – 15h00 – Fable 3 – Corrompre l’héritage pour créer la joie
– L’homme qui avait deux fils – Luc 15,11-32 (François Vouga)

15h00 – 15h30 — Dimensions anthropologiques de la corruption – racines et résistance — (Patrice Rolin)
• La puissance corruptrice de la corruption
• L’âme humaine, siège de la corruption, sous la puissance de la corruption
• La paroles de vérité, constitution de l’identité de la personne
• La résistance de l’esprit contre la corruption – la corruption comme scandale
• Le salut de l’âme, libération hors de la corruption

15h30 – 16h00 — Pause —

16h00 – 16h30 – Fable 4 – Corrompre les distinctions de classes pour créer le lien social
– L’homme qui donna un grand repas et invita la foule – Luc 14,15-24 (François Vouga)

16h30 – 17h00 — Ouverture à plusieurs voix :
quelle politique républicaine et démocratique pour lutter contre la corruption ?

102 Bd Arago, 75014 PARIS – Métro “Denfert-Rochereau” (dans les locaux du service protestant de mission – DEFAP)
– Libre participation aux frais –
– Merci d’annoncer votre participation –
Contact : <patrice.rolin@orange.fr> / 06 72 38 19 13

Documents joints


Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts