Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Baal et Notre-Dame des Landes

Article publié

Ecologie

Baal et Notre-Dame des Landes

mardi 3 mai 2016, par :

Un référendum est prévu sur le projet d’aéroport de Notre Dame des Landes. Au-delà, que cela dit-il de notre rapport aux grandes questions écologiques ?

Le mois prochain aura lieu un référendum « local » afin de déterminer l’avenir des 1600 hectares de bocages et zones humides de Notre Dame des Landes : serviront ils à la construction d’un nouvel aéroport à Nantes, ou continueront-ils d’être des terres agricoles et riches d’une grande biodiversité ? Ce référendum risque d’être sans vainqueur : les politiques, quasi-unanimes jusqu’au premier ministre en faveur du nouvel aéroport risquent fort, comme en 2005 avec le référendum sur l’accord de Maastrich, de ne pas accepter le résultat du référendum consultatif si la réponse est négative. Et dans le cas contraire…
dans le cas contraire, c’est-à-dire dans le cas d’un vote majoritaire en faveur du projet d’aéroport, il sera temps de relire l’histoire d’Elie au Carmel : « Quand cesserez-vous de sautiller tantôt sur un pied, tantôt sur l’autre ? Ou bien c’est le Seigneur qui est le vrai Dieu, et alors rendez un culte au Seigneur ! Ou bien c’est Baal qui est le vrai Dieu, et alors rendez un culte à Baal ! » dit Elie
Et vous, peuple de France, quand cesserez-vous de sautiller d’un pied sur l’autre ?
D’un pied, nous déplorons de la disparition des abeilles (et du miel) en France…
…de l’autre nous sommes un des pays qui consomme le plus de pesticides
D’un pied, nous plaignons les pauvres agriculteurs qui n’arrivent plus à vivre de leur travail…
…de l’autre nous nous précipitons dans les supermarchés acheter de la viande au rabais.
D’un pied, nous pestons contre la pollution dans les grandes villes…
…de l’autre nous nous réjouissons de voir le nombre d’immatriculations en hausse.
D’un pied nous compatissons aux malheurs des congolais plongés dans la guerre depuis longtemps à cause de l’exploitation de leur sous-sol...
…de l’autre nous n’hésitons pas à changer régulièrement de smartphone, grand utilisateur des métaux rares.
D’un pied nous saluons les objectifs de la COP21, visant à essayer de limiter le réchauffement climatique…
…de l’autre nous continuons cette course en avant vers toujours plus de vitesse et de déplacements fréquents.

Les Baal modernes ont pour noms progrès technologique, exploitation de la nature, énergie facile… et ils ont beaucoup plus de prophètes que l’a ce Dieu qui nous demande de veiller sur sa Création. Peut-être est-il temps qu’un, dix, cent nouveaux Elie se lèvent ?

Antoine Rolland, 2 mai 2016

  • #1 Le 9 mai 2016 à 15:44, par Renée Piettre

    Merci pour ce point de vue véritablement global.
    Peut-être 100 000 Elie sont déjà levés et debout ?



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts