Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Communes théologiques > Commune « Sacrée prière » > L’invisible lien

Article publié

L’invisible lien

mercredi 12 janvier 2011, par :

Léon DIERX (1838-1912) Recueil : Les lèvres closes

  • L’invisible lien, partout dans la nature,
  • Va des sens à l’esprit et des âmes aux corps ;
  • Le choeur universel veut de la créature
  • Le soupir des vaincus ou l’insulte des forts.
  • L’invisible lien va des êtres aux choses,
  • Unissant à jamais ces ennemis mortels,
  • Qui, dans l’anxiété de leurs métamorphoses,
  • S’observent de regards craintifs ou solennels.
  • L’invisible lien, dans les ténèbres denses,
  • Dans le scintillement lumineux des couleurs,
  • Eveille les rapports et les correspondances
  • De l’espoir au regret, et du sourire aux pleurs.
  • L’invisible lien, des racines aux sèves,
  • Des sèves aux parfums, et des parfums aux sons,
  • Monte, et fait sourdre en nous les sources de nos rêves
  • Parfois pleins de sanglots et parfois de chansons.
  • L’invisible lien, de la terre aux étoiles,
  • Porte le bruit des bois, des champs et de la mer,
  • Léger comme les coeurs purs de honte et sans voiles,
  • Profond comme les coeurs pleins des feux de l’enfer.
  • L’invisible lien de la mort à la vie,
  • Fait refluer sans cesse, avec le long passé,
  • La séculaire angoisse en notre âme assouvie
  • Et l’amour du néant malgré tout repoussé.
  • #1 Le 11 février 2011 à 10:11, par Lionel Degouy

    Superbe ! Merci



Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts