Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche
Appel pour une relance du christianisme social, pour des communes théologiques

Accueil > Les peuples d’Afrique du Nord luttent pour la justice : la sourate 36 du (...)

Article publié

Les peuples d’Afrique du Nord luttent pour la justice : la sourate 36 du Coran aussi

mercredi 12 janvier 2011, par :

Corruption, injustices sociales, chômage, népotisme, silence de la communauté internationale : l’Afrique du Nord s’embrase de révoltes contre les dictatures. Ben Ali et son clan semblent atteints de cécité et d’un autisme autocrate. Quelques extraits du Coran (sourate 36) viennent au secours d’un peuple usurpé d’une richesse que Dieu a pourtant donnée à tous en abondance.

Sourate 36 de Yâ-Sîn Extraits

La cécité des puissants : Ils ont à leurs cous des carcans qui leur arrivent jusqu’aux mentons, les rendant incapables de mouvoir leurs têtes ; ils ont les yeux bandés, au point qu’ils ne peuvent plus rien voir. Il leur est donc égal que tu les avertisses ou que tu ne les avertisses pas. Ils sont réfractaires à toute croyance. 

L’appel à la conversion des puissants : Nous leur envoyâmes d’abord deux prophètes, mais ils les traitèrent d’imposteurs. Nous les renforçâmes alors par un troisième. Et tous les trois leur dirent : « Nous sommes envoyés vers vous ! ». « Vous n’êtes que des mortels comme nous, s’écrièrent-ils. » Est-il possible qu’un simple rappel vous irrite à ce point ? Vous êtes vraiment des gens portés à l’excès !

Une terre riche donnée à tous en abondance : Nous avions créé des jardins complantés de palmiers et de vignes, et Nous y avons fait jaillir des sources, afin que, de leurs fruits, ils se nourrissent, bien que ces fruits ne soient pas l’œuvre de leurs mains. Que n’en rendent-ils grâce au Seigneur ? Gloire à Celui qui a créé toutes sortes de couples de ce que fait pousser la terre, de ce que les hommes eux-mêmes engendrent et de tant d’autres choses dont ils ignorent la nature ! Que ce soit aussi pour eux un autre signe que Nous ayons porté leur progéniture sur l’arche bondée de tant de créatures. Ne voient-ils pas que Nous avons créé pour eux, parmi les œuvres sorties de Nos mains, des troupeaux dont ils sont propriétaires ? Nous les leur avons soumis pour qu’ils fassent des uns leurs montures et tirent des autres leur nourriture, sans parler des autres profits et des breuvages qu’ils en tirent. Que n’en rendent-ils grâce au Seigneur ?

Mais les puissants ont commis l’injustice en gardant toute la richesse pour eux : Quand on leur dit : « Donnez en aumône une partie de ce que Dieu vous a accordé ! », ils disent aux croyants : « Est-ce à nous qu’il appartient de nourrir ceux que Dieu, s’Il le voulait, pourrait nourrir Lui-même ? Vous êtes vraiment dans un égarement manifeste ! » Et ils ajoutent : « Quand donc se réalisera cette menace ? Dites-le, si vous êtes sincères ! »

Un jour les puissants seront appelés à disparaitre : Mais quand il sera soufflé dans la Trompette, ils se précipiteront tous de leurs tombes vers leur Seigneur, en s’écriant : « Malheur à nous ! Qui nous a donc arrachés à notre sommeil ? Voilà que se réalise la menace du Seigneur ! Les prophètes étaient donc sincères ! »

Tout puissant que tu sois n’oublie pas que tu n’es qu’un homme et que tout revient à ton créateur : L’homme oublie-t-il que Nous l’avons créé d’une goutte de sperme ? Et oubliant même jusqu’à sa propre création, il Nous lance ce proverbe : « Qui peut ranimer les ossements tombés en poussière ? » Réponds-lui : « Les ranimera Celui qui les a créés la première fois, car Son pouvoir de créer n’a point de limite ! C’est Celui qui fait jaillir de l’arbre vert une étincelle dont vous allumez vos feux. Quand Il veut une chose, il n’est pour Lui que de dire : “Sois !”, et la chose est. Gloire donc à Celui qui détient dans Sa main la souveraineté absolue sur toute chose ! C’est vers Lui que vous serez tous ramenés.

Diakoneo


Un message, un commentaire ?
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Qui êtes-vous ?
  • [Se connecter]

SPIP | | Plan du site | Crédits et contacts